Huit écoles secondaires de la province de Liège vont améliorer leurs toilettes

28/06/2016
Un article paru sur « RTBF.be » – Découvrez aussi leur reportage en images.

Après les écoles primaires, c’est aux établissements du secondaire que la Fondation Roi Baudouin a lancé en janvier dernier son appel à projets « Ne tournons pas autour du pot ! ». Son objectif: soutenir des projets concrets pour améliorer les sanitaires des écoles. Trente projets ont été sélectionnés. Ils reçoivent un total de 196 000 euros du Fonds BYX, géré par la Fondation Roi Baudouin. Huit des projets sélectionnés émanent d’écoles de la province de Liège.

L’exemple de l’Athénée Royal de Soumagne

Parmi les établissements retenus en province de Liège: l’Athénée Royal de Soumagne avec un projet baptisé « Gouttes à goutes, ça coûte ». C’est Patrizia Barduca, professeur de mathématiques, qui a lancé le projet. Elle reconnaît que son école n’est pas la plus mal lotie côté toilettes. Mais l’appel de la Fondation Roi Baudouin rencontrait parfaitement les préoccupations de longue date de Patrizia Barduca :  » Je pense que l’usage des toilettes dans une école est primordial. On doit vraiment pouvoir aller aux toilettes et boire de l’eau régulièrement sur une journée.  »

Ces préoccupations, la professeur de mathématiques les partage avec des collègues, mais aussi avec des élèves : « Au niveau des délégués de classes, oui. Dès qu’il y a un souci dans un bloc sanitaire, ils disent « il y a ça qui ne va pas »… Les portes, aussi, il y a certaines portes qui ne ferment pas bien. Il faut absolument qu’on ait des verrous fiables à toutes les portes. Le nombre de filles qui disent : « tu me tiens la porte »… C’est la santé des jeunes qui est impliquée. Je ne sais pas les garçons, mais je sais que beaucoup de filles se retiennent d’aller aux toilettes. C’est très mauvais pour la santé. »

Patrizia Barduca a donc pris l’initiative de l’élaboration d’un projet répondant à l’appel de la Fondation Roi Baudouin pour améliorer les sanitaires de l’athénée, mais aussi : « Tous ces problèmes des fuites d’eau, des petites fuites d’eau, mais un peu partout. Donc limiter et, si possible, stopper, les fuites d’eau. »

Des travaux, des calculs, un concours…

Le projet prévoit une implication des élèves, un volet pédagogique: « On implique surtout le premier degré, les élèves qui normalement vont faire six ans chez nous. Ils auront un concours de dessins : « Une goutte m’a dit ». La goutte doit penser « économie d’eau ». Et au niveau du cours d’EPT (Education Par la Technologie), ce sera un calcul de consommation d’eau, comme on fait habituellement.  »

Et il y aura évidemment un volet « travaux ». « Première chose, c’est remplacer tous les robinets à tourner par des robinets poussoirs, qui s’arrêteront automatiquement, parce qu’on ne ferme pas correctement les robinets, explique Patrizia Barduca, Ce sera, dans un deuxième temps, remplacer les vieilles chasses à chaînettes, par des chasses à doubles touches, petite et grande consommation d’eau. » Ces travaux pourraient débuter durant l’automne prochain.

Sept autres écoles liégeoises sélectionnées

Le Centre d’enseignement libre S2J de Liège, le Collège Saint François d´Assise d’Ans, Les Castors Réunis d’Ans, l’Etablissement d’Enseignement Secondaire Spécialisé de la Communauté Française « Le Chêneux » d’Amay, l’Athénée Royal Prince Baudouin de Marchin, l’Athénée Royal d’Ouffet, et l’ Institut d´Enseignement Technique Don Bosco de Verviers sont les sept autres écoles secondaires de la province de Liège dont les projets d’amélioration de leurs toilettes ont été sélectionnés par la Fondation Roi Baudouin pour « Ne tournons pas autour du pot ! ».

 

Et patati
Et patata

Ils ont appris avec maturité qu’un projet prend du temps ; ils en sont sortis grandis.

Enseignante