20180618_PRESSE_TheBulletin_PrivateFoundationToHelpBrusselsSchoolsImproveToiletInfrastructure

Et patati
Et patata

Le savon, c’est rare qu’il y en ait et même quand il y en a, c’est sale. On ne va pas se laver les mains là car on a l’impression qu’on va être plus sale.

Elève secondaire

D'autres reportages écoles

Ganshoren fait appel à la déesse de la chasse...
Ecole du Sacré-Coeur de Ganshoren
Focus sur le projet de l'ITELA : "Gaston Lachasse"
Institut Technique Etienne Lenoir Arlon