Gérer les allées et venues aux toilettes

2018-2019 / Appel à projets fondamental 3

Un tour de passe-passe pour les toilettes

Zoom sur une idée lumineuse pour gérer les allées et venues aux WC.  L’école 17 “Pierre Adam” de Schaerbeek a planché sur deux approches.

 

La gestion des flux dans les toilettes à l’école pose souvent question. Nous parlons ici bien sûr des entrées et des sorties des élèves dans les sanitaires. Le surnombre permet en effet rarement aux wc d’être de vrais lieux d’aisance pour les élèves qui en ont vraiment besoin.

Face à ce constat, des pistes de réflexion et de solution existent. A l’école primaire 17 de Schaerbeek, deux méthodes sont à l’essai. Tout d’abord, pour les plus jeunes, l’utilisation d’un nombre limité de pass d’accès aux toilettes. Ainsi, pendant les récrés et temps de midi, les élèves ne peuvent entrer aux sanitaires que s’ils sont en possession du jeton, du collier, du badge ou de quelconque autre sésame nécessaire pour pouvoir aller se soulager. La quantité limitée de pass garantit un nombre d’utilisateurs raisonnable par rapport aux installations. S’il n’y a plus d’accès possible, les enfants attendent qu’une place se libère et prennent le relais après passage du précieux témoin, tout en fluidité.

Pour les élèves de 5e et 6e , situés dans une autre implantation, l’école a opté pour la gestion par les pairs. Cette solution fait suite à un long historique de dégradations et s’est imposée après des discussions en classe, avec les enfants. Concrètement, durant les récrés ou temps de midi, des élèves prennent en charge la gestion des entrées et des sorties dans les toilettes. Ici, c’est un collier qui permet d’identifier rapidement les « surveillants » du moment. Les éducateurs restent bien entendu responsables de la gestion de toute tension éventuelle. Les locaux sont bien plus propres aujourd’hui. Avec cette nouvelle autogestion, élèves et enseignants espèrent que les rénovations à venir tiendront durablement. C’est en tout cas l’enthousiasme qui domine pour l’instant.

Ces stratégies de canalisation des entrées et sorties permettent d’impliquer les élèves et de garantir à la fois un minimum d’intimité et le respect des lieux. Avec ce genre de système, certaines écoles autorisent même l’accès aux toilettes hors des plages horaires de récréation et… ça se « pass » bien !

 

Mais alors, les enfants, concrètement, comment ça se passe au quotidien ?

Et patati
Et patata

Les élèves ont eu le sentiment de créer quelque chose d'utile et de durable, qui laissera une trace.

Enseignant

Reportages écoles

montagnes élèves
Sponsoring, mode d’emploi
Ecole du Soleil Levant de Montignies-sur-Sambre
Les élèves s'activent pour faire avancer les travaux.
Athénée Royal de Bouillon-Paliseul