Les nouvelles toilettes de l’école Sainte-Marie à Saint-Gilles

La Capitale Reportage Sainte Marie

16/11/2017
Un article issu de La Capitale.

Avoir des toilettes propres et adaptées en milieu scolaire, reste un vrai problème. À Saint-Gilles, l’école Saint-Marie a pu bénéficier du projet « Ne tournons pas autour du pot » qui vise l’amélioration des sanitaires. Le 19 novembre marquera la journée mondiale des toilettes. À cette occasion, le fond BYX géré par la fondation Roi Baudouin et Marie-Martine Schyns (cdH), ministre de l’Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelle, lancent un nouvel appel à projet destiné à aider les écoles dans ce domaine.

À l’approche de la journée mondiale des toilettes du 19 novembre, le fonds BYX géré par la Fondation Roi Baudouin et Marie-Martine Schyns (cdH), ministre de l’Éducation en charge des bâtiments scolaires en Fédération Wallonie-Bruxelles, ont lancé jeudi après-midi à l’école fondamentale Sainte-Marie à Saint-Gilles, un nouvel appel à projets en vue de soutenir les établissements scolaires qui veulent améliorer l’état, l’accès et la gestion de leurs toilettes.

«  S’intéresser aux toilettes est souvent un sujet moins abordé, plus tabou et qui provoque vite des réactions émotionnelles, c’est pourtant un problème qui touche des millions d’enfants  », a déclaré le docteur Véronique Tellier, du comité de gestion du Fonds BYX. À l’école Sainte-Marie, les enfants d’accueil n’avaient pas de sanitaire à leur étage. Ils devaient se rendre à l’étage supérieur ce qui pose problème notamment pour l’encadrement de ces très jeunes élèves qui ne peuvent pas toujours aller seul. «  Il y a 5 ans, j’ai eu l’idée de transformer une cave attenante en toilette mais l’école n’en avait pas les moyens  », explique Mohamed, l’agent de maintenance de l’école. En 2015, l’école Saint-Marie a répondu à un appel à projets qui lui a permis de réaliser les aménagements nécessaires.

Plus de moyens

La ministre de l’Éducation a dégagé un budget de 166.666 euros en 2017, 330.000 euros en 2018 et 500.000 euros à partir de 2019 pour soutenir cette initiative. Outre un apport financier, les écoles sélectionnées bénéficieront d’un accompagnement de l’ASBL Question Santé qui, à travers la campagne « Ne tournons pas autour du pot ! », propose des aménagements matériels, des conseils d’organisation et des actions de sensibilisation pédagogiques sur l’importance du respect des lieux ou de l’hygiène. «  Les enfants sont partie prenante du projet et nous essayons toujours de les sensibiliser  », assure Etienne Crousse, le directeur de l’école Sainte-Marie qui envisage de poser sa candidature à nouveau. «  Il y a un réel besoin et on manque de moyen. »

Un appel à projets similaire sera lancé prochainement pour l’enseignement secondaire. Depuis 2013, le Fonds BYX a soutenu une centaine d’écoles désireuses de rendre leurs toilettes plus conviviales.

Et patati
Et patata

Les toilettes, c’est le seul lieu sans regard d’adultes. Alors ils se lâchent. S’ils ont quelque chose contre l’école, ils s’en prennent aux WC.

Jeune Et Citoyen asbl