Des toilettes qui ont le sourire

Fraîchement rénovées, les toilettes de l’école Sainte-Marguerite (Bouge) ont bénéficié de l’investissement de la coordinatrice extra-scolaire et des précieux conseils d’une architecte de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Résultat : bien pensées et colorées, les toilettes donnent maintenant le sourire aux enfants.

Le pari de la bonne humeur

Adieu les toilettes froides et peu accueillantes ! Ici, l’école a misé sur des couleurs chatoyantes, du mobilier adapté à l’univers des enfants et de la déco… souriante ! Des petits pots, aux distributeurs de papier toilette, en passant par les « pousse-mousse », tout dans ces toilettes respire la bonne humeur. De quoi permettre aux élèves de s’y sentir bien.

Les urinoirs sont dotés de « cibles smileys » en leurs centres : celles-ci deviennent jaunes et affichent un sourire lorsque l’enfant vise correctement.

Le petit plus de l’architecte

Au-delà de la réflexion sur la décoration, l’école a également repensé l’agencement même des lieux grâce aux idées inventives d’une architecte de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Dans chacun des espaces filles et garçons, l’architecte a imaginé une délimitation primaire/maternelle. Les toilettes des plus petits sont séparées des autres par un petit muret et les portes de leurs WC, dont le haut a été coupé pour diminuer la sensation d’enfermement, affichent un large sourire permettant de les distinguer. Les élèves de maternelle bénéficient maintenant de pots « grenouille », d’un urinoir et d’un évier adaptés à leur taille.

Il ne reste plus qu’à espérer que ces aménagements gardent le sourire à long terme. C’est en tout cas ce sur quoi travaillent actuellement les élèves de 6e primaire : ils réalisent des panneaux de sensibilisation destinés à venir garnir les toilettes et encourager les élèves à les maintenir propres et rayonnantes.


Faire appel à un architecte ? Un coup de pouce utile pour vos projets, repris dans la rubrique
“On vous tuyaute” :
Clic et hop

Les étapes du projet en vidéo

Et patati
Et patata

Il faut se rendre compte que quand les WC vont bien, tout va bien ! Plus il y a de bien-être à l’école, moins il y a de violence et plus il y a d’apprentissage.

Enseignante

Reportages écoles

Très peu de moyens pour un projet de grande ampleur
Ecole Eugène Flagey du Coeur d'Ixelles
La gestion des sanitaires passe par un rituel collectif.
Institut Médico-pédagogique René Thône de Marcinelle